BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


jeudi 1 juin 2017

SCULPTEUR SUR BOIS | Ornemaniste | Sculpture ornementale sur mesure | Métier d'artisanat rare


"Le dernier ornemaniste sur bois à temps plein de Flandres"

Patrick Damiaens appartient à une race mourante. Il est le dernier ornemaniste à plein temps de Flandres, spécialisé en sculptures liégeoises authentiques. Un métier qui nécessite la patience d'un moine. "Mais quelqu'un doit bien respecter le patrimoine historique de notre pays."

Source TRENDS Magazine, novembre 2009

Patrick Damiaens | SCULPTEUR SUR BOIS


Le début de chaque journée de travail est pour Patrick Damiaens (46) en grande partie le même: avec sa veste de travail blanche, il se rend à son établi et prend l'un de ses quatre cents burins soigneusement rangés à la main.
Pour ensuite raboter et poncer jusqu'à ce qu'il trouve la perfection. Un travail qui exige une immense concentration.
En général, il y a un silence sacré dans son atelier, bien qu'il lui arrive aussi d'écouter de la musique classique. Une musique qui, de préférence correspond au style dans lequel il travaille. Et de temps en temps, il va dans une pièce voisine ou à l'extérieur pour se détendre.

C'est un métier difficile, à la fois mentalement et physiquement. "Au début, je travaillais dix heures par jour, mais je ne peux plus. Rester debout toute la journée est trop épuisant. Mais mon travail m'occupe constamment. J'observe en permanence ... J'aime d'ailleurs travailler le soir, lorsqu'il n'y a que des programme inutiles à la télévision. La concentration est très importante dans mon travail : à la moindre erreur, l'ornement est perdu."

SCULPTURES LIEGEOISES
A cette époque où les meubles design industriels occupent la plus grande part du marché, l'art de la sculpture sur bois de Damiaens est presque anachronique.

Sculptures Liégeoises

A cette époque où les meubles design industriels occupent la plus grande part du marché, l'art de la sculpture sur bois de Damiaens est presque anachronique.
Comment un jeune homme finit-il par s'intéresser au vieux métier de sculptures sur bois et plus particulièrement des sculptures Liégeoises ?

"Eh bien, comment on en arrive là ? Lorsque j'étais enfant, mes parents m'emmenaient partout avec eux, parfois contre ma volonté. Nous sommes allés à de nombreux musées. A la bibliothèque, j'étais toujours le nez dans les livres que vous ne pouviez pas emprunter : histoire et histoire de l'art. Je voulais d'abord être un archéologue, mais je n'avais pas les capacités pour cela. J'ai fini dans une école professionnelle, et j'ai fait de la  menuiserie pendant six ans et une année de sculptures. Ensuite, j'ai suivi une formation d'ornemaniste de trois as à Liège, à l'institut Don Bosco.

J'essaie tout ce qui touche à ma passion pour les visites de châteaux et de l'archéologie." La profession de Damiaens est en train de mourir. Il est le dernier sculpteur sur bois à temps plein de
Flandres. "Il y a deux ans, mon école à Liège, l'Institut Don Bosco, a dû mettre fin aux études que j'ai moi-même effectué. Il y a trop peu d'étudiants, mais c'est en partie parce que le ministère de l'Éducation impose des exigences étranges telles qu'une pré-formation obligatoire d'ébéniste, et cette exigence est aussi associée des subventions.

C'est un sujet qui m'embête. On laisse notre patrimoine se détériorer. Mais moi, je continue. Quelqu'un doit conserver le patrimoine historique de notre pays."

Meubles Liégeois | Sculpture ornementale sur mesure

Meubles Liégeois

Un peu d'archéologie

Il n'est pas si loin de son premier amour que ça avec son métier actuel, trouve Damiaens. "Ce que je fais maintenant est aussi un peu d'archéologie. Je garde un vieux métier vivant. Je sais que les meubles Liégeois ne sont pas aussi bien connus dans l'ouest du pays, mais dans le Limbourg, si. Ce sont des meubles raffinés, pas maladroits et pompeux. Ils sont peut-être lourds, mais ont une belle ligne. Avec les bons ornements,  ils peuvent aussi trouver une place dans des intérieurs modernes.
A cause de ce raffinement, c'est un travail très délicat. Je travaille maintenant sur quelque chose qui est a une épaisseur de 2,5 mm. Il faut donner une impression de relief et d'épaisseur, c'est tout un art. L'incidence de la lumière est très importante. Une des grande questions est comment est-ce que je parviens à réaliser cela.

Et bien, les meubles Liégeois ne couvre pas l'ensemble de mes réalisations. Si quelqu'un me demande une porte d'intérieur dans un style néo-gothique ou baroque italien, je peux aussi la réaliser. Je fabrique des escaliers, des portes, des panneaux, des cloches, des restaurations historiques, tout ce que vous voulez. Tant que ces réalisations ont des ornements. Nous avons une si vaste collection de livres et d'ouvrages de référence que nous pouvons bien servir nos clients. Sur cette base, mon ébéniste et moi réalisons dans le même esprit."

Haut-relief sculpté en bois de tilleul


Autre chose que le minimalisme, s'il vous plaît

Les clients de Damiaens sont presque toujours des particuliers. Des particuliers patients et aisés, parce que le travail de Damiaens est laborieux, lent et donc coûteux. "Je travaille pour des gens aisés, c'est vrai. S'il faut sculpter une même armoire pendant 4 mois, alors c'est une commande importante.
J'ai réalisé une porte de style 'géorgien' pour un dentiste allemand, en dentiste qui emploie 21 personnes. C'est le client qui détermine le prix et ce prix est déterminé par le temps que j'investis dans un projet. Bien sûr, cela me permet de vivre, mais j'aime aussi montrer aux gens qu'il existe d'autres choses que des meubles à usage unique et des intérieurs minimalistes. C'est parfois épuisant de tenter de convaincre les gens qu'il existe des alternatives."

Patrick Damiaens à la Biennale Classica 2011

Recherches dans la ville des lumières

Son travail lui apporte de nombreux bons moments, souligne Damiaens. Il est toujours occupé, presque maniaque. "Oui, c'est vrai [rires]. Si je vais à Paris, je ne vois absolument rien de la ville, mais j'ai visité trois ou quatre musées. Je travaille en permanence sur des sculptures. Je suis toujours à la recherche de nouvelles techniques et méthodes. Je trouve aussi sur internet. Récemment, un concepteur de meubles belge est venu ici, il voulait lancer sa propre ligne de sculptures.
Je lui ai montré quelque chose d'un spécialiste américain du cuir, il a bien aimé. Nous travaillons maintenant sur une armoire dont les portes sont remplies de fleurs. C'est très agréable de combiner l'artisanat ancien et le design contemporain.


PLUS D'INFO SUR:

http://www.patrickdamiaens.be

FB Page

mercredi 10 mai 2017

Un magazine d'intérieurs Néerlandais | La Corne d'abondance | Magazine de "Herenhuis" (manoirs)

Magazine de "Herenhuis" (manoirs)
Un magazine d'intérieurs Néerlandais | Magazine de "Herenhuis" (manoirs)
La Corne d'abondance


"Herenhuis Magazine" (Magazine de manoirs) publie un article de blog :
La Corne d'abondance

C'est un honneur particulier, le magazine d'intérieurs néerlandais de renom "Herenhuis" a déjà publié une douzaine de mes articles de "sculpteur ornemaniste". La première contribution dans le magazine Herenhuis est parue dans le numéro de mai/juin 2015. Entre-temps, plusieurs de mes articles de blog ont été passés en revue.
"Les armoiries familiales de Stein Grave",  "Qu'est-ce qu'un feston ?", "Un Homme Vert", "L'ove", "Supra-porte", "Motif de feuille d'acanthe", etc...




Dans l'édition de mai-juin 2017 l'article de blog suivant est apparu :
La Corne d'abondance

Magazine Herenhuis | La Corne d'abondance

Magazine Herenhuis (Manoirs)
J'apprécie particulièrement le fait que certains de mes articles puissent avoir un impact positif et que la rédaction du magazine "Herenhuis" a donné une seconde vie à ce savoir-faire unique, cette science et histoire.
Cette appréciation editoriale me donne le sentiment d'avoir choisi la bonne voie, et m'encourage à travailler sur la publication professionnelle d'articles de blog intéressants.
Je sais aussi déjà avec certitude quelles seront les thèmes des articles des prochaines éditions de Herenhuis 2017, cela vaut la peine de s'y abonner, je vous en assure.

Dans le numéro de mai-juin de Herenhuis, on y retrouve l'article suivant : La Corne d'abondance.
Traduction Geraldine Poppe




Depuis 2016 ce magazine de qualité est également disponible chez les tabacs et marchands de journaux belges.


Herenhuis Magazine Mai-Juin 2017 | Publication d'un article de blog

http://www.patrickdamiaens.be

Journée de la Héraldique 2017 | Salon de l'art Héraldique | Zwanenbroedershuis à Den Bosch (Pays-Bas)

Journée de la Héraldique 2017

Salon de l'art Héraldique
Zwanenbroedershuis à Den Bosch (Pays-Bas)

Journée de la Héraldique à Den Bosch 
Salon de l'art Héraldique

Journée de la Héraldique 2017 | 
Salon de l'art Héraldique

Lors de cette édition de la Journée de la Héraldique, (anciennement "De Heraldische Dag") j'étais présent sur le marché héraldique en tant qu'exposant. 
Le marché de la héraldique (Salon de l'art Héraldique) est organisé par la "Nederlandse Genealogische Vereniging" (Société de Généalogie Néerlandaise), cet événement a eu lieu au premier étage du "Zwanenbroedershuis" dans le centre historique de Den Bosch, situé aux Pays-Bas. 
C'était, à son habitude, une journée particulièrement intéressante, lors de laquelle nous avons beaucoup appris, vu de vieux amis et fait de nouvelles connaissances.

Programme de la "Journée de la Héraldique 2017"

Le conseil d'administration de la société néerlandaise pour la Héraldique vous invite cordialement à participer le samedi 29 Avril 2017 à la "Journée de la Héraldique" dans le Zwanenbroedershuis, situé au Hinthamerstraat 94, 5211 MS 's-Hertogenbosch, Pays-Bas.

Outre la partie officielle, lors de cette journée, il se déroule un programme varié avec trois conférences très intéressantes et un marché de la héraldique, ouvert tout au long de la journée. Où on y retrouve, entre autres, les exposants suivants : Rob Meijerink (livres), Cor Bohms, William Coolen, Prisca van Dessel (artiste héraldique), Patrick Damiaens (ornemaniste sur bois et sculpteur héraldique) De Hoge Raad van Adel, "Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht- en Wapenkunde (KNGGW)", la CGB (banque de données héraldique), Nederlands College Heraldiek, NGV section héraldique, Werkgroep Heraldiek, Kring Vrienden van ‘s-Hertogenbosch.

Le prix d'entrée est de 20.00€. Ce prix comprend le déjeuner et les boissons. Les frais d'inscription peuvent être payés à l'entrée de Zwanenbroedershuis à Den Bosch (Pays-Bas).

Journée de la Héraldique à Den Bosch | Zwanenbroedershuis à Den Bosch (Pays-Bas)

Journée de la Héraldique à Den Bosch | Zwanenbroedershuis à Den Bosch
Salon de l'art Héraldique

Prisca Van Dessel | Blasons sur mesure | Conceptions Héraldique

Programme

10h30 à 11h00 : Accueil (ouverture des portes à 10h00)

11h00 - 11h15 : Ouverture officielle par le maire adjoint et conseiller de la culture de la ville de 's-Hertogenbosch, Monsieur H.C. van Olden.

11h15 - 11h30 : Offre d'un morceau de héraldique au conseil d'administration de l'Illustre Confrérie de Notre-Dame.

11h30 - 12h00 : Conférence par Monsieur C.E.G. ten Houte de Lange, intitulée "Noms doubles, armes doubles".

12h00 - 13h15 : Déjeuner.

13h15 - 13h45 : conférence par le Docteur J.C.C.F.M. van den Borne, intitulée "Le Conseil Supérieur de la Noblesse pour l'université héraldique de la noblesse et du gouvernement".

13h45 - 14h15 : Conférence par Monsieur  T. Joosen, intitulée "Les relations de Manderscheids avec leurs armes."

14h15 - 15h00 : Pause thé et café.

15h00 - 16h00 : Suite du marché de la héraldique. Ce marché est ouvert aux visiteurs tout au long de la journée.

16h00 - 17h00 : Fermeture de la Journée de la Héraldique.

Traduction Geraldine Poppe

Patrick Damiaens | Journée de la Héraldique 2017
Salon de l'art Héraldique

Journée de la Héraldique à Den Bosch | Zwanenbroedershuis à Den Bosch | Patrick Damiaens

FB Page Patrick Damiaens

http://www.patrickdamiaens.be
Salon de l'art Héraldique

mercredi 3 mai 2017

Musée GROESBEECK-DE CROIX à Namur | Musée des Arts Décoratifs à Namur | Meubles namurois

Le GROESBEECK-DE CROIX MUSEUM à Namur 
 Meubles namurois
__________________________
_________________

Le Musée Groesbeeck-de Croix (vue sur le jardin)

Intérieurs historiques

Le Musée Groesbeeck-de Croix à Namur (B)

Les Musées et châteaux font partis des exemples et des sources d’inspiration les plus importantes pour les ornemanistes, où en tant qu’artisan il puise ses idées, où il va à la recherche de nouveaux défis et il sera toujours surpris qu’il y a quelque chose de nouveau à apprendre, même après 25 ans de métier.

Il est possible d’aller y voir la façon dont vos collègues d’il y a 300 ans ont résolu des problèmes techniques, mais aussi d’en apprendre plus sur leurs connaissances, leur bon goût, leur sens de la beauté et de la décoration d’intérieurs au travers de leur savoir-faire.

Après plus de 25 années en tant qu’ornemaniste, je sais désormais où se trouve et dans quel musée ou château, quel type d'ornement, quel style, quel personnage, quelle qualité, il est possible de prendre des photos ou de prendre des notes si vous en avez besoin.


Musée Groesbeeck-De Croix Namur


Dans cet article, nous allons visiter le Musée Groesbeeck-de Croix à Namur.

Le GROESBEECK-DE CROIX MUSEUM à Namur

La sculpture sur bois namuroise

A la demande du comte Groesbeeck cet ancien sanctuaire de l'abbaye de Villers-en-Brabant, a été transformée à la fin du 18ème siècle par l'architecte Chermanne en une élégante maison de ville de style Louis XV.
En 1935, l'intérieur, qui a été préservé avec brio, a été reconverti en musée. On y retrouve les belles collections de meubles namurois, la verrerie, la céramique, etc…
Son jardin français n’a malheureusement pas survécu à l’épreuve du temps, mais a été reconstruit à la même période par le paysagiste Hector Mathieu. Il a rendu au jardin son apparence d’antan, avec l'étang central, les buis symétriques, le pavillon de jardin et l’orangerie.


Meubles namurois

Détail de la sculpture sur bois namuroise


Le meubles namurois, la Garde-Robe

L'hôtel de Croix, acheté par la ville de Namur en 1935, démontre toute une gamme de techniques typiques de décoration du XVIIIème siècle. Les murs sont décorés par du bois et des bordures sculptées en formes simples et géométriques. Ces boiserie encadraient parfois des tapisseries représentant des paysages et des forêts, et également des peintures romantiques de paysages, mais aussi des broderies avec du papier peint à fleurs, ou des toiles représentant des motifs floraux et de rocailles.
Au-dessus des portes et des cheminées on trouve des peintures qui représentent des scènes dans le style de Jean-Antoine Watteau, mais aussi des scènes mythologiques ou des bouquets de fleurs.


Le GROESBEECK-DE CROIX MUSEUM à Namur

Le mobilier namurois, architectural et majestueux, trouve son inspiration dans la mode française et même dans la tradition religieuse. Le décor témoigne de l'évolution des styles, du baroque à Louis XVI.
N’oublions pas de mentionner que le mobilier français coûteux (armoires, tables de console, des canapés et des chaises) sont conservés dans les chambres du rez-de-chaussée.


Le GROESBEECK-DE CROIX MUSEUM à Namur

La salle de musique du musée

Le besoin d'intimité se traduit dans l'aile sud par une succession de petits appartements, salons et autres alcôves, qui sont simples, confortables et reliés par des couloirs, de sorte à ce qu’on ne dérange pas les résidents lors des allées et venues.

Mais au rez-de-chaussée, le contraire est vrai. En effet, J.B. Chermane a construit une rangée contiguë de salles d'apparat afin que les invités puissent admirer la richesse de l'intérieur de leurs hôtes.
Le désir d'intimité répond à la recherche de la fonctionnalité, à savoir tout ce qui peut rendre la vie plus facile, plus douce et plus agréable.


Un trumeau sculpté


Le besoin d'intimité, petites pièces

La création de la salle à manger, au XVIIIe siècle, évite d'avoir à mettre la table seulement pour certaines occasions et favorise la vie familiale.


Musée des Arts Décoratifs a Namur


La collection du musée est enrichie de plusieurs œuvres d'artistes célèbres mais qui ne viennent pas de Namur : une belle collection de sculptures en terre cuite et sculptures de marbre du sculpteur Laurent Delvaux, qui était employé par le gouverneur autrichien Charles de Lorraine; un buste de la main Coysevox de Vauban, le sculpteur officiel de Louis XIV; un croquis du peintre italien Tiepolo; peintures de fleurs par Pierre-Joseph Redoute, professeur de dessin de Marie-Antoinette et, enfin, un portrait du Roi Soleil, signé H. Rigault.



Le jardin

L’art du XVIIIème siècle, c’est aussi la nature, source d'inspiration présente partout à l’intérieur de la propriété. C’est dans le jardin qu’elle exprime au mieux sa poésie. Quatre parterres de fleurs entourent un étang et créent un point de vue symétrique, exacerbé par le pavillon à l'extrémité du parc.
Bien sûr, cela suit les principes des jardins à la française, dans le style de Le Nôtre. (Paysagiste de L.XIV)



Adresse
Rue Joseph Saintraint 3, 5000 Namur
Fermé le lundi, et entre Noël et le Nouvel An
Ouverture de 10h à 12h30 / 13h15 à 17h00
Entrée 3 euros - Durée +/- 1 heure
Visites guidées sur demande

Texte, courtoisie du Musée

lundi 1 mai 2017

De WARANDE à Bruxelles (La fenêtre de la Flandre à Bruxelles) | Boiserie et lambris ornementés | Hôtel Empain, lieu unique au cœur de Bruxelles

De Warande à Bruxelles

De Warande à Bruxelles (aussi appelée "La fenêtre de la Flandre à Bruxelles")


Au coeur de Bruxelles, alignée entre les ambassades au bord du parc, également connu sous le simple nom de Parc de Bruxelles, vous trouverez la maison "De Warande", un lieu de rencontre pour les entrepreneurs flamands et leurs invités belges ou étrangers.
Le bâtiment a été construit à la fin du 18ème siècle et a d'abord été connu comme l'Hôtel Empain. L'intérieur de cette résidence est décorée d'élégants lambris (boiserie). Ce bâtiment présente une variété de styles aux ornementations propre, offrant la possibilité d'approfondir les publications sur la décoration de ce superbe lieu de rencontre à Bruxelles.


La demeure Warande, Hôtel Empain 



De Warande, un club exclusif

De Warande est installé dans l'ancien Hôtel Empain, il a été fondé il y a 28 ans pour permettre aux Flamands importants de se rencontrer dans une ambiance discrète et décontractée à Bruxelles.
La vie de ces personnes importantes est souvent encombrée et stressante. De plus, notre société évolue à un rythme effréné. De Warande fournit un pilier pour mélanger les activités sociales et professionnelles de ses membres. 

De Warande est un lieu de rencontre aux multiples facettes... Les membres peuvent, dans le restaurant du club, profiter d'un excellent repas gastronomique, mais aussi planifier des réunions dans un des salons, ou encore, ils peuvent se joindre au forum intellectuel, propulsé par De Warande et qui offre un large éventail d'activités.
De Warande est un club exclusif qui crée un lieu de rencontre sur la scène mondiale, avec un service du plus haut niveau. Avec ses chambres élégantes et une forte demande, il cherche à offrir à tous ses membres une expérience stimulante. Comme l'indique la direction: "Nous créons un cadre où les Flamands importants peuvent élargir leurs horizons et réseau, à leur manière."
Les membres et leurs invités bénéficient d'un excellent service et d'une approche personnalisée.


Situation De Warande à Bruxelles (le point rouge sur la carte)
De Warande à Bruxelles, l'escalier monumental

De Warande depuis mon point de vue

À la mi-2016, au cours de mon travail de recherche sur le site internet "De Warande", j'ai trouvé par hasard une photographie particulière qui a attiré mon attention; le détail d'une belle boiserie se trouvant dans "The Lounge", une composition "d'influence française" était la première à laisser une impression sur moi. Comme je suis toujours à la recherche de sujets d'articles de blog uniques et intéressants, j'ai pris contact avec la direction du club pour me renseigner sur la possibilité de consacrer un article à "The Lounge". Rapidement, une réponse positive m'est parvenue, me permettant également de pouvoir compter sur leur coopération. 
Informations, textes, documents d'archives ont été mis à ma disposition. J'ai aussi appris que non seulement "The Lounge" est décoré de boiseries élégantes, mais les autres chambres de De Warande le sont tout autant. Ma curiosité pour cette splendeur n'a cessé d'augmenter, et la même semaine j'ai pris un rendez-vous pour visiter ce bâtiment.
Donc à la mi-juillet 2016, avec l'un de mes étudiants sculpteur sur bois, nous sommes partis en direction de Bruxelles.

De Warande est situé dans le quartier Royal, au coin des rues Hertogenstraat et Zinnerstraat. Cette dernière n'est plus vraiment une rue, mais plutôt un parking pour les membres de De Warande. Dans le complexe de bâtiments de l'autre côté de la rue Zinnerstraat se trouve l'ambassade américaine qui fait aussi usage de cette "rue".
Oui, autant le dire, après un contrôle de sécurité d'environ 15 minutes, le passage nous a été accordé. Cette expérience m'a rappelé un contrôle de frontières entre l'Est et l'Ouest de Berlin en 1983. A l'époque, pour faciliter le passage de cette frontière, une canette de Coca-Cola ou un paquet de Marlboro faisait des miracles, mais je doute qu'il en soit ainsi dans le cas présent.




Le responsable de la communication, M. Tijs Michiels, de De Warande, nous a reçu très chaleureusement, et nous a présenté les différentes salles dans lesquelles nous nous sommes rapidement sentis "comme chez nous", dans un environnement où la beauté naturelle est encore au premier plan.
Ici l'architecture offre à l'artiste un moyen de rivaliser avec la nature et à y trouver l'inspiration pour leur créativité.
Le mobilier et la décoration de l'intérieur de la demeure De Warande montre qu'une ancienne ornementation traditionnelle (17 et 18ème siècle) des bâtiments réalisé par certains concepteurs et artisans revient dans l'air du temps. Non pas que cette tradition ait été perdue, mais elle a été évincé dans un court laps de temps par le "style moderne".

A cette époque, Bruxelles était la métropole de l'Art Nouveau, ville où cette architecture innovante a été créée et qui a eu une floraison importante. En 1907, l'Art Nouveau était à son apogée, et les forces traditionnelles, qui ne se reposaient pas sur leurs lauriers, ont exigés de récupérer leur place, place que le roi Léopold II leur a rendu.



Lambrissages d'ornements (boiserie)

Ce bâtiment historique situé dans le quartier royal de Bruxelles possède quelques boiseries remarquables (revêtement mural en bois ou boiserie) qui ne laissera certainement pas indifférents les amateurs de sculptures élégantes et d'excellente qualité. La diversité des styles me permettra de publier encore quelques articles de blog à l'avenir sur la boiserie et l'ornementation de De Warande.
L'utilisation de styles de décoration française, l'exubérance de l'ornementation, la répartition des lambris et les compositions de la sculpture sont très variées et de bon goût. On pourrait utiliser l'intérieur de l'Hôtel Empain, son savoir-faire hautement qualifié, à titre d'exemple pour une leçon "d'histoire architecturale des beaux styles". L'esthétique architecturale et l'art sont un délice pour les yeux. 



De WARANDE à Bruxelles | Boiserie et lambris avec ornements

Les chambres

La salle de l'Empain est accessible depuis l'escalier. Environ 50 mètres carrés de lambris de chêne réalisés par le sculpteur Frans Louis représentent différents épisodes de la vie de Jeanne d'Arc. L'ensemble présente des sculptures sur bois d'une superbe qualité. Une cheminée authentique de style Renaissance a été sculpté en marbre et est d'origine vénitienne.
Deux colonnes sculptées de feuilles d'or portent une scène qui décore la cheminée (trumeau), et qui représente le dernier repas. Vraiment un thème approprié pour cette salle à manger. Le travail de polychromie est italien et du 17ème siècle. C'était devenu une tradition à cette époque de travailler des pièces d'art originales dans un nouvel intérieur.

Le restaurant du club couvre un certain nombre de chambres très attrayantes et intimes qui se jettent l'une dans l'autre, chacun avec sa propre identité et une période de style reconnaissable. La qualité des matériaux et de fabrication est ici très élevée. Sur les détails de la finition que chaque partie de la décoration possède, on voit que le client était un homme possédant une connaissance des matières et des exigences élevées.






Dans les petites chambres, dont certaines ont un plafond plus bas, on trouve des décorations plus subtiles, compositions et sculptures. Cette partie de l'hôtel particulier "De Warande" (Hôtel Empain) dégage une tranquillité agréable. Chaque chambre a son propre style et des caractéristiques typiques des styles en question. Ainsi on retrouve le style Liégeois du 18ème siècle, le style Régence, le style Louis XVI, Empire (19ème siècle) ... mais aussi des compositions qui ne nous donnent pas le vertige. Il s'agit ici probablement de la créativité du designer et/ou des besoins individuels du client, plutôt que de suivre aveuglément les "lignes directrices" de styles spécifiques.

Le salon, salon extérieur, Salon Hertog, Salon Arenberg ... sont les grands salons formels et peuvent être utilisés par les membres de la De Warande pour des fêtes, réunions ou encore en tant que salle à manger. Historiquement, ces zones ont servi à impressionner les invités. C'est notamment visible sur les décors, car ils respirent la richesse et le pouvoir. Le Salon Arensberg au rez-de-chaussée présente de belles sculptures de chêne lambrissé dans le style Régence français.





De WARANDE à Bruxelles | Boiserie et lambris ornementés

Le grand salon au premier étage, le "Zinnerzaal", fait face à la galerie et ferme ainsi l'escalier monumental. Encore une fois, les lambris de chêne ont été réalisées dans le style Régence. Ils atteignent le plafond et les bords sont ornés de stuc.
Depuis le grand Salon on peut apercevoir, au travers une double porte, le petit Salon Blanc sous-jacent.
Celui-ci est presque entièrement style néo-Louis XVI, le style que l'on retrouve Place Royale mais aussi dans quelques autres demeures du parc. C'est aussi très 18ème siècle de créer des "enfilades" de chambres. C'est une série de chambres contiguës positionnées dans un axe. A partir de ce grand salon on regarde successivement à travers les portes ouvertes des cinq autres chambres.


De WARANDE à Bruxelles | Boiserie et lambris ornementés




Club De Warande


De WARANDE à Bruxelles | Boiserie et lambris ornementés


Hôtel Empain, un lieu unique au cœur de Bruxelles


Quelques découvertes personnelles notables

Depuis que je suis professionnellement engagé quotidiennement avec la conception et la mise en œuvre d'ornementations en bois et leur style d'apprentissage, j'ai mis en place au cours des années une vaste archive comprenant documents, gravures anciennes et des livres contenant des images d'intérieurs, mais aussi de plus récents ouvrages de référence et des livres sur les meubles, des intérieurs et des châteaux. En plus de cela viennent s'ajouter les moulages en plâtre et modèles qui sont une grande source d'inspiration pour les murs de mon atelier de sculpture sur bois.

Mais ma principale source d'inspiration est ma propre archive de photos capturée les 30 dernières années. Des observations détaillées d'applications d'ornements que j'ai recueilli dans les musées, les foires d'antiquités, collections privées, des maisons privées et des châteaux. Toutes les périodes de style et les différentes utilisations de l'ornementation sont pris en considération, non seulement celles qui sont faites de bois, mais aussi de marbre, pierre ou bronze... Grâce à cette vaste archive, j'ai développé "bonne mémoire visuelle" lorsqu'il s'agit d'ornementation.

J'ai remarqué que les fabricants de meubles/ornemanistes qui ont travaillé les boiseries dans De Warande, devait également avoir été en possession d'une vaste archive. Car j'y reconnaissais quelques détails remarquables de boiseries et de portes, signés/conçus par des personnes qui étaient en possession de livres et/ou des modèles en plâtre de compositions existantes plus anciennes.

Voici quelques exemples qui appuient cette conclusion.

Salle de Guerre, Château de Versailles


Salle de Guerre, Château de Versailles


A gauche, la Salle de Versailles Guerre (FR), à droite De Warande où on retrouve le même motif gravé dans la pierre

Château de Rambouillet, France



Château de Rambouillet

A gauche, le Château de Rambouillet (FR) | à droit, la même composition sur une porte

Musée d'Art et d'Histoire à Bruxelles



Enduit de plâtre coulée, Musée d'Art et d'Histoire à Bruxelles


Musée des Arts Décoratifs à Paris



Musée des Arts Décoratifs à Paris et photographie en noir et blanc


Le site internet De Warande: http://www.dewarande.be

Permettez-moi de conclure cet article. Comme je l'ai déjà mentionné, la diversité des boiseries est telle que je ne peux pas tout évoquer dans un seul article de blog. Mais j'espère tout de même vous avoir permis de vous former une image de De Warande, ses boiseries, ses styles et ses chambres.
Ci-dessous vous trouverez quelques images et détails des lambrissages et leurs ornements.

Boiserie et lambris ornés - sculptée
Hôtel Empain, un lieu unique au cœur de Bruxelles



De WARANDE à Bruxelles | Hôtel Empain








boiseries sculptées


http://www.patrickdamiaens.be

FB Page