BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


dimanche 22 février 2015

La crypte de Napoléon III | Abbaye Saint-Michel de Farnborough | Reproduction des cadres volés de la crypte impériale



Patrick Damiaens, Reproduction des cadres volés de la crypte impériale

Un sculpteur ornemaniste sur bois de Maaseik (Belgique)
fabrique les répliques des cadres
 volés de la crypte de Napoléon III
 _______________________
__________________

L’Abbaye bénédictine de Farnborough, Angleterre, commissionne un résident de Maaseik.

Texte écrit par Marij Wyers, 
pour 'Het Belang van limburg' 17-02-2015

MAASEIK (Belgique): Le résident de Maaseik, Patrick Damiaens, est moins connu chez nous que dans le reste du monde. Il est la fine fleur de la sculpture sur bois, l'ornementation. Pour voir son savoirfaire, les Américains n’hésitent pas à survoler l’océan pour se rendre dans son atelier à Maaseik. Même L'Abbé de l'Abbaye bénédictine de Farnborough (Hampshire) a remarqué Damiaens. Hier, il lui  donné l'estimable mission de fabriquer les répliques des cadres d'art volés de la crypte impériale de Napoléon III.
 





« Je ne sais pas pourquoi l’Abbé m'a choisi », dit le modeste artisan. « En Angleterre aussi, ils ont des sculpteurs sur bois. Je sais encore moins comment ces religieux Britanniques m’ont trouvé. Je n’ai jamais travaillé pour les Anglais, alors que dans le reste du monde, si. Quatrevingt quinze pourcent de mes créations sont destinées au marché étranger. Récemment un Américain a pris l’avion jusqu’à Francfort, où il a pris le train pour AixlaChapelle et de là, il est venu en taxi jusqu’à mon atelier à Maaseik, pour récupérer des armoiries. Ces gens sont donc apparemment convaincus de la qualité de mon travail. »

Abbaye SaintMichel  de Farnborough



Abbé

Il y a six mois, l'Abbé de Farnborough téléphonait sa ligne fixe. Patrick Damiaens n'a pas de téléphone portable. Il n’a également qu’un ordinateur depuis cinq ans. Ce qui est bien pratique, car l'Abbé a envoyé quelques images de mauvaise qualité des cadres sculptés qui se trouvent dans la crypte impériale de Napoléon III. Ceuxci

ont été volés en février 2014. "Il m'a demandé si je pouvais fabriquer des répliques. Pas de problème, mais ça ne sera pas simple, je lui ai répondu. Hier, il m’ confirmé au téléphone que je peux commencer la création de trois "artframes."


Délicat

L’ornemaniste sur bois a deux ans pour fabriquer les trois panneaux de 60 à 80 centimètres, délicatement sculptés en noyer et partiellement dorés. « Ca va être un sacré bout de sculpture », sourit Patrick. « Pour certaines parties, je vais avoir besoin de sculpter avec une loupe. Le bois de noyer permet un travail de précision. Ce ne serait pas possible avec du bois de chêne. Les cadres sont dans le style Napoléon III par excellence, combinant des feuilles d’acanthe ondulées, des petits satyres et les emblèmes cet empereur Français, donc beaucoup de boucles. Je ne ai que quelques photos floues comme base de travail. Ainsi, je fais d'abord un dessin, c’est un concept à l'échelle 1/1. Ce concept est un art en soi. Oui, ça me ravit. J’aime repousser les limites. »

 Des cadres volés de la crypte impériale

À l'extrême gauche, l'une des cadres volés;
Au premier plan, Prince Jean Christophe Napoléon
 

L'image cidessus montre le prince Jean Christophe Napoléon devant Dom Guthbert Brogan et certains de ses frères, dans la crypte de l'empereur Napoléon III à l'Abbaye de Farnborough. Le Prince est l'arrièrearrièrepetitfils de Jérôme Bonaparte, frère de Napoléon Ier et roi de Westphalie. Et comme ni Napoléon Ier, ni Napoléon III, n’avaient laissé d'héritier mâle, la succession est revenue à la famille de Jérôme. Le Prince est le cousin germain de Napoléon III.

Les répliques

Patrick Damiaens ne peut que commencer sa respectable mission en 2016. Car cette année est déjà au complet. Dans cet art en particulier, il est le seul ornemaniste Flamand à temps plein. Suite à sa formation de menuisier et de sculpteur sur bois (7 ans) à l'école professionnelle, il est allé à la célèbre Institut de Don Bosco de Liège pour une formation de trois ans dans une école spécialisée d’ornementation liégeoise. « On appelle aussi ces sculptures liégeoises “la dentelle en bois”. C’était une formation spartiate. J’ai conservé cette finesse du travail, même lorsque j’effectue de plus grands ornements. » Et cette habilité n'a pas échappé aux yeux des Bénédictins. C’est avec une patience infinie, qu’il plonge dans son atelier pour la confection des répliques, des centaines de ciseaux et burins sur l'établi. « Un marteau est de trop. Pour un travail aussi précis, c’est la paume de ma main sert de marteau.» Pour voir Patrick Damiaens au travail, il suffit de se rendre sur sa chaîne YouTube, entrez simplement son nom. Il y a déjà plus d'une centaine de films.
 

Text par Marij Wyers
Traduction Geraldine Poppe


Napoleon III


Vol dans la Crypte Napoléon III.

Il y a un an, au cours du weekend du 22 février, un vol de nuit a été commis dans la crypte impériale de l'Abbaye bénédictine de Farnborough, qui se trouve dans le comté anglais du Hampshire sud. L'abbaye et la crypte ont été fondées en 1880, par l'eximpératrice Française, Eugénie de Montjio, alors qu’elle était exilé pendant environs dix ans. Elle souhaitait un “lieu de prière”, un endroit où son mari l’exempereur Napoléon III, expulsé en 1870, puis mort en Angleterre en 1873, et son fils le prince Louis Napoléon pourraient reposer en paix. Trois cadres aux sculptures raffinées ont été volés, ils contenaient des prières calligraphiées en français et en latin. Ces prières encadrées, se trouvaient sur l'autel de la crypte, et étaient destinés à Napoléon III, mais aussi au prince Louis Napoléon, le “Prince

Impérial” décédé à l'âge de 23 ans, mort au combat lors de la guerre Britannique contre les Zoulous en 1879. Après sa mort, quelques prières ont été retrouvées dans son portefeuille.

Sur les cadres volés, se trouvaient des décorations de parterre de fleurs et l’initiale N avec la couronne impériale.


http://www.patrickdamiaens.be
https://www.facebook.com/patrick.damiaens.ornamental.woodcarver


dimanche 1 février 2015

Patrick Damiaens, sculpteur ornemaniste sur bois | Sculpteur Belge



Patrick Damiaens, 
Sculpteur ornemaniste sur bois
Par Patrice Nisset

Depuis 117 ans, l’Institut Don Bosco à Liège enseignait le travail délicat des ornemanistes sur bois, une spécialité née de l’époque des Louis qui se sont succédé sur le trône de France. Patrick Damiaens, sculpteur ornemaniste de renom en est issu. Le style liégeois enseigné là, a fait la réputation de la ville à travers la planète entière. Tombée un peu en désuétude, cette discipline n’a pas résisté au temps et la section a fini par fermer. Et pourtant …

Chaque jour, dans son atelier limbourgeois, Patrick manie ses très nombreux outils, finement manufacturés par une maison allemande. L’atelier de sculpture prend alors des allures de salle d’opération : long et imposant tablier protecteur de lin pour le Maître des lieux et surtout quelques 400 à 500 outils à disposition pour travailler la matière. Certains ne sont utilisés que quelques minutes par an, d’autres lui sont si indispensables qu’il les a fait fabriquer spécialement pour lui. Fermoirs, racloirs, ciseaux, gouges, maillets, le métal façonne délicatement le bois, la main se fait outil.

Dix années d’études ont été nécessaires à Patrick pour pouvoir se lancer dans l’aventure de la sculpture sur bois et en faire une spécialité unique en Belgique. Ses clients viennent principalement de l’étranger. Internet est passé par là et la réputation du limbourgeois explose en dehors des frontières.



Le Bois est noble, doux et flexible : 

vous pouvez le façonner de beaucoup de façons.

Certains clients sont capables de petites folies pour s’octroyer les services de Patrick comme ce client américain qui a débarqué dans l’atelier pour un projet de blason dont le sculpteur maîtrise à la fois les recherches historiques, les ébauches artistiques au 1/10 et bien sur la réalisation. Aussi à l’aise sur la table à dessin que dans les livres d’histoire, Patrick Damiaens ne réalise que des pièces uniques et extrêmement personnalisées. Le dialogue entre le client et le sculpteur est fondamental et conditionne la qualité du travail.


Ce sont l’adaptation et les défis qui portent son art vers l’excellence. Il faut s’adapter aux marchés qui changent, aux clients qui s’internationalisent. Patrick s’entoure des meilleurs artisans pour les pièces qui nécessitent des compétences extérieures à son métier. Ainsi, les blasons sont souvent confiés à Isabelle Klein pour les travaux de peintures et de patines voire de dorures. Les meilleurs menuisiers fabriquent les éléments importants des meubles, cheminées, escaliers, buffets d’orgues pour être ensuite gravés dans l’atelier de Maaseik.

En véritable passionné de la sculpture sur bois, Patrick visite souvent l’école Boulle à Paris avec une certaine nostalgie, celle de voir un savoir faire enseigné maintenant en dehors de nos frontières au risque d’y perdre un peu de son âme. Mais les cours sont très prisés, c’est l’essentiel.

Haut-relief en bois de tilleul



Interview et Photos , Patrice Nisset pour  'Le Miroirs de lombre'
Website: http://lesmiroirsdelombre.com/

http://www.patrickdamiaens.be

https://www.facebook.com/patrick.damiaens.ornamental.woodcarver