BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


samedi 27 février 2016

Rosace circulaire à motifs de feuilles d'acanthes sculptée en bois | Rosaces ornementales | Des ornements en style Louis XVI

Rosace ronde à motifs de feuilles d'acanthe
Rosaces ornementales
 ROSACE  BOIS SCULPTEE
DES ORNEMENTS EN STYLE LOUIS XVI
______________________
_______________

La rosace circulaire, un ornement typiquement classiciste.
Le style Louis XVI

Pendant la seconde partie du XVIIIe siècle, un nouveau courant artistique était né en France. Il peut être considéré comme une réaction sur le style rococo ludique et gracieux, et il est caractérisé par une simplification de l’esthétique et de l’ornementation. Le courant remonte aux éléments anciens, entre autres sous l’influence des travaux de fouille à Herculanum et Pompeï en 1709 et 1748.

Ce nouveau courant artistique s’était mis en mouvement pendant la régence de Louis XV (pendant laquelle le style transition était typique) et coïncidait ensuite partiellement avec la régence de Louis XVI (1774-1789) à qui il doit son nom. 
 
Des ornements en style Louis XVI  | Guirlande


Le style Louis XVI est plutôt simple, parfois un peu rigide, et il empruntait plusieurs formes du style grec et romain, comme les médaillons, les moulures perlées et les oves (moulures en forme d’œuf), les nœuds papillon, les guirlandes, le feston et les rosaces.  
À ces formes doit-il son caractère gracieux.
Contrairement au style rococo, caractérisé par ses formes libres et fantastiques, le style Louis XVI mettait la symétrie et la répétition de la décoration au premier plan. 
On aspirait à la simplification dans tous ses œuvres et pour cela on utilisait souvent les formes géométriques comme le rectangulaire, le carré, le cercle et l’ovale. 
Les formes de décoration très populaires étaient les guirlandes avec des fleurs attachées ensemble par des rubans, et également tous les attributs empruntés de la vie campagnarde (les trophées). La sculpture de cette période était caractérisée par son raffinement et le naturalisme.
 

Des moulures typiques en style Louis XVI
La décoration qui prédominait tout pendant le rococo, obtenait à nouveau une fonction pendant la période de Louis XVI. La construction des meubles n’était plus déguisée par la décoration et les ornements.
La rosace est probablement l’ornement le plus lié avec le style Louis XVI. On peut la diviser en deux groupes : celle en forme ronde et celle en forme carrée.
La rosace en forme carrée apparaît généralement avec la feuille d'acanthe comme décoration (acanthe en rosette). 
La forme ronde s'appelle une rosace ronde à motifs de feuilles d'acanthe. La forme ronde s’appelle une rosace. Selon moi, c’est la rosace la plus dynamique.

Les photos suivantes vous montrent les différentes stades de la sculpture des rosaces rondes assez grandes. 
C’était une petite commission pour un client allemand. Les rosaces feraient partie de la décoration d’une bibliothèque, et elles ont été exécutées en bois de chêne.

 
Rosaces ornementales






 Rosace en bois de chêne sculptée    



Rosaces ornementales



Des ornements en style Louis XVI

 Rosace en bois de chêne sculptée    




 Rosace bois sculptée

Une rosace sculptée en bois

mardi 2 février 2016

La Chapelle à Wurtzbourg | Intérieur Rococo | Balthasar Neumann | Église de pèlerinage de l’ordre des frères mineurs capucins



Wurtzbourg, la Chapelle

La Chapelle à Wurtzbourg 
 Église de pèlerinage de l’ordre des frères mineurs capucins 
Un intérieur rococo 
_______________________
___________________


Cet article de blog porte sur la Chapelle à Wurtzbourg, une église de pèlerinage de l’ordre des frères capucins. Son très bel intérieur en style rococo allemand est le chef-d’œuvre de l’architecte Balthasar Neumann.



La Chapelle

La Chapelle (Käppele) se situe en dehors du centre historique de Wurzbourg, sur les bords couverts de forêts magnifiques du « Nikolausberg ». Le bâtiment, construit en style baroque tardif, a survécu aux bombardements des alliés (la Royal Air Force) sans dégâts majeurs, au printemps des années 1945, probablement grâce à sa position unique. Ces bombardements ont fait tomber en ruine 90% de la ville baroque Wurzbourg.
 
Wurtzbourg, la Chapelle | Église de pèlerinage de l’ordre des frères mineurs capucins

Wurtzbourg 

Le coeur historique de Wurzbourg se situe à la rive droite du Main. Il y a plusieurs ponts sur la rivière, dont le plus vieux et le plus bel est l’Alte Mainbrücke. Ce pont médiéval a été orné de douze statues de saints baroques dans le XVIIIe siècle. Le pont est lié à la cathédrale Saint-Kilian, située au centre de la ville, par le Domstraße. Sur une colline au bord de la ville se trouve la forteresse de Marienberg (Mont Sainte-Marie) qui héberge aujourd’hui le Mainfränkisches Museum.

De 1253 jusqu’à 1719, les princes-évêques de Wurzbourg résidaient à la forteresse, avant de déménager à la Résidence. Le nouveau palais après 1719 (la Résidence) se situe au bord du vieux centre-ville. Les constructions du bâtiment, selon les plans de Balthasar Neumann, ont été finies en 1744, et le palais, en style baroque tardif, est considéré aujourd’hui comme un des plus importants dans son genre. Le complexe contient aussi une église de cour et un jardin. 


Dans le vieux centre-ville se trouve la cathédrale Saint-Kilian, la plus grande cathédrale romane en Allemagne à trois près. Pendant sa restauration après la Seconde Guerre mondiale, l’église a été dépouillée de plusieurs éléments qui ne sont pas issus de la période du baroque. Ce qui en reste, des éléments baroques, c’est la chapelle funéraire de la famille (du prince-évêque) Schönborn, également désigné par Balthasar Neumann et initié en 1736. La cathédrale contient aussi des éléments plus jeunes comme la façade ouest néo romane. 

Sur le Nikolausberg, à l’arrière-plan Wurtzbourg


La chapelle à Wurzbourg
Je commence mon promenade sur la rive gauche du Main en direction de la Chapelle en passant par le chemin de croix. C’est le plus grand chemin de ce type en Allemagne. Le chemin de croix mène à la chapellette par un escalier de 247 marches. Chaque station du chemin est une terrasse pavée entourée de platane, sur lesquelles les 14 petites chapelles des stations sont construites. Ces petites chapelles protègent les statues du chemin de croix et sont désignées par Johann Peter Wagner, sculpteur à la cour. Le chemin de croix était restauré d’octobre 2002 jusqu’à octobre 2006, pour un coût de 4,4 millions d’euros.

La chapelle est une église de pèlerinage, dont le nom officielle, mais très peu utilisé, est Wallfahrtskirche Mariä Heimsuchung (église de la Visitation). L’église et le chemin de croix sont considérés deux exemples importants du baroque tardif.


En 1650, le sanctuaire à côté de la rue était remplacé par une petite chapelle en bois. Dans le sanctuaire se trouvait à l’intérieur un tableau de Pietà et des miracles y auraient eu lieu. Le sanctuaire a été érigé par un pêcheur, dix ans plus tôt. Après l’annonce de sept apparitions de lumière nocturnes étranges pendant les années 1685-1693, le nombre de pèlerins a considérablement augmenté. L’église actuelle était construite pendant les années 1748-1750 à côté de la chapelle fréquemment agrandie, selon les plans de Balthasar Neumann. Le complexe qui contient l’église et la chapelle, est tenu par les capucins depuis 1749.


L’église et la chapelle sont deux des rares églises à Wurtzbourg qui ont survécu au bombardement du 16 mars 1945 sans dégâts majeurs.
L’intérieur de l’église est décoré en style rococo allemand et en style classicisme précoce, et il date des années 1750-1800.

La Chapelle à Wurtzbourg



Des ornements rococo | Balthasar Neumann

Des ornements rococo

Intérieur

Le tableau du maître-autel montre la visitation de la Vierge Marie, peint par Konrad Huber en 1798. Les deux grandes statues à côté du maître-autel sont Joachim en Anna, les parents de la Marie.

L’autel latéral à droite du maître-autel présente un tableau du Saint Nicolas (par Nikolaus Treu, 1768) et une statue du Saint Conrad (Ludwig Sonnleitner, 1934).
Le tableau de l’autel latéral à gauche montre le Saint Franciscus avec les saints de ses trois ordres

(Andreas Leimgrub, 1865).
Les fresques du plafond sont peintes par Matthäus Günther pendant les années 1750-1752.

Sur le tableau au-dessus du maître-autel, l’évêque auxiliaire Melchoir Söllner annonce la naissance du pèlerinage au prince-évêque Johann Philipp von Schönborn.
Le tableau au-dessus de l’orgue montre le prince-évêque Anselm Franz von Ingelheim qui donne sa permission pour la construction de l’église de pèlerinage.

Au-dessus de l’entrée de la chapelle de la grâce et sur la façade en face, des scènes de Marie de l’Ancien Testament sont représentées : Abigaïl qui adoucit la furie de David et Esther qui sauve son peuple en plaidant chez le roi Ahasveros

La peinture dans la coupole de la chapelle montre Marie, couronnée par son Fils et honorée par les saints de la France. Un sanctuaire en verre au-dessus du maître-autel, entouré par des anges, protège la Pietà (la mater dolorosa) de 1640.

Les fresques qui décorent la chapelle sont de Matthäus Günther : la descente de croix dans le chœur, la Vierge Marie avec son Fils Jésus dans la voûte, et autour de cela l’histoire de la Judith courageuse. Les tableaux ovales des autels latéraux représentent Rochus (à gauche) et Wendelinus (à droite).


Dans une niche, à droite de l’autel, se trouve une statue de Christ comme Homme de douleur. Contre le mur latéral à droite, se trouve une statue de Marie gothique tardif, d’environ 1460.

Ci-dessous quelques images qui montrent bien l’atmosphère de l’intérieur
____________________________________________________________________
______________________________________________________

Un intérieur rococo, la Chapelle à Wurtzbourg
Un intérieur rococo, la Chapelle à Wurtzbourg



A confessional, style Rococo Allemande

 La Chapelle à Wurtzbourg | Style classicisme


Style classicisme | Wurtzbourg

http://www.patrickdamiaens.be

LINK FB PAGE

Patrick Damiaens | Sculpteur sur bois